Please reload

Posts Récents

Comment mesurez-vous l’expérience client et employé ? Est-ce vraiment une priorité pour vous ?

7/5/2018

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Atelier collaboratif MobiliseToi

Atelier MobiliseToi : Comment partager, innover et inspirer le changement dans nos modèles d’affaires.

 

 

Des animateurs et des participants engagés, inspirés et motivés venus échanger sur les enjeux et les pistes de solutions concernant la communication et la mobilisation dans les environnements de travail.

 

 

 

 Jean-Pier Rodrigue spécialiste en santé et bien-être organisationnel, Myriam Houde qui est directrice aux communications au sein de la Banque Nationale et Stéphanie Sauvé consultante en innovation et croissance d’entreprises se sont données comme objectifs de partager l’expertise, de sensibiliser, d’initier et de créer le changement avec cet atelier collaboratif.


 

 

Des échanges, des cas vécus, des idées, des réflexions profondes, des propositions de solutions, de la sensibilité et aussi du plaisir… et des petits fous rires. Des partages à grandes valeurs ajoutées qu’il me fait plaisir de vous résumer dans cet article.

 

Santé organisationnelle

 

Première question lancée à Jean-Pierre Rodrigue : C’est quoi la santé organisationnelle

 

Il n’y a pas de définition claire de la santé organisationnelle. Par contre Jean-Pierre nous partage 4 grands morceaux qui semble avoir un plus grand impact : les saines pratiques de gestion, le volet environnement de travail, volet habitude de vie et responsabilité partagée, conciliation travail et vie personnelle.

 

Voici quelques-unes des idées partagées durant cet atelier :

 

  • La base pour certains est d’avoir à cœur la santé des gens et de savoir en prendre soin

  • Être proche de nos gens et les écouter

  • Combinaison de 3 choses :

    •      On peut s’y épanouir en tant qu’individu, en tant qu’entreprise et en équipe

    •      La compagnie peut survire, car la santé financière et organisationnelle est bonne

    •      La culture est saine

  • L’entreprise est prise en charge autant par les employés que par les employeurs

  • Les gens peuvent être complètement eux-mêmes quand ils arrivent au travail et ne portent pas plein de chapeaux différents

  • On a le droit de se tromper

  • Il faut que nos gestionnaires croient en nous

 

 

Communication 

 

Myriam parle de la communication et de l’importance d’avoir un plan établi.

 

C’est très large comme concept mentionne d’entrée de jeu Myriam. La communication passe beaucoup de nos jours par les médias sociaux et il faut mettre en place des outils et des moyens pour favoriser l’échange d’informations et de partage. La base et la qualité de la communication passent beaucoup par l’informel et la complicité ainsi que les contacts établis avec les collègues. Cela apporte une espèce de contagion mobilisatrice.

 

Un des enjeux qu’elle a vécu est qu’il y avait trop d’information et que les gens ne savaient plus quoi prioriser. Ils ont mis en place des canaux clairs pour faciliter l’information et des infolettres résumant les points importants. Il faut savoir être rigoureux dans la capacité à synthétiser les messages.

 

En PME on prend plus de temps de penser au contenu et ce qui doit être partagé, car il y a moins de volume d’informations à partager selon une des participantes.

 

Il faut mettre en place une structure de communication, qu’est-ce qui doit être communiquer à qui le message s’adresse, quel impact on veut obtenir avec le message et à quel moment doit-on le diffuser.

 

 

Mobilisation

 

Stéphanie de STES Services Conseils mentionne aussi la grande importance de la mobilisation en entreprise et souligne que c’est un enjeu majeur de nos jours.  Savoir garder ses employés, le bonheur en entreprise c’est quoi de nos jours.

 

Voici un aperçu des modèles intéressants selon nos participants :

 

  • Il faut faire place au développement et investir dans les gens

  • Accompagner nos employés dans leur cheminement professionnel

  • Expliquer et communiquer honnêtement aux employés

  • Savoir être transparent et parler des enjeux réels avec nos gens

  • Avoir un bon patron qui inspire, une bonne culture d’entreprise

  • Respect envers les employés

  • Jenny de BonBoss partage que le mot patron en latin voulait dire être la personne nommée pour protéger et défendre son équipe. Avec les années on a perdu cela. Il faudrait revenir à la base du mot.

  • Yannick de Beslogic partage que le concept de patron patriarche est mort et que c’est du passé. Maintenant le bon boss passe par la protection des gens de son équipe. Avoir la vision que chacun travaille tous ensemble pour une mission commune. Il faut avoir du plaisir à accomplir le travail que l’on fait et être heureux et fier.

  • Donner aux employés le pouvoir d’agir

  • Se prendre en charge et assumer

  • Savoir partager les bons coups

  • Faire rayonner ses employés

  • Savoir reconnaître le travail de ses pairs

  • Avoir une culture d’entreprise saine et claire pour tous

 

Voici des outils et des produits intéressants pour vous aider :

 

Amélio : Pour la mobilisation des employés 

Beslogic et ses produits innovants : ExperienceStream pour évaluer la satisfaction client et employé et comment mobiliser ceux-ci. PeerSpheres : Qui vous aide à évaluer la culture et la santé organisationnelles de votre entreprise

BonBoos : pour la marque employeur la reconnaissance des bons patrons

 

Merci à tous les participants et créons le changement d’un environnement sain !

 

 

Stéphanie Sauvé

STES Services Conseils

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square